24 octobre 2016

On ne s’improvise pas courtier ou expert en estimation

Même si aucun diplôme n’est requis pour exercer dans l’immobilier, la nécessité de se former se fait sentir

courtier immobilierEn Suisse, n’importe qui peut s’improviser courtier et proposer à la vente des biens immobiliers valant plusieurs centaines de milliers de francs. Sans aucune formation, diplôme l’attestant ou certificat ne soit requis d’aucune autorité. Malheureusement, la méconnaissance du marché, l’ignorance de certaines lois et règlements d’application, l’absence d’expertise peuvent conduire l’acheteur qui se fie à un courtier non formé à de graves désillusions, voire de grosses pertes financières. D’où l’importance pour les acteurs du marché d’être bien formés. (Extrait article 24 heures du 29.06.2016)

Au bénéfice d’un certificat de courtier en immeuble et suivant une formation d’expert en estimation immobilière, ces formations me permettent de valoriser les biens qui me sont confiés, pour les amener à l’acte de vente.